Histoire du Mexique

Les Premiers Mexicains

Les peintures rupestres de San Carlos (Tamaulipas)
Les peintures rupestres de San Carlos (Tamaulipas)

Il y a -12000 ans avant J.-C., des chasseurs-collecteurs ont laissés des traces de leur passage au Mexique, des pointes de flèches, des sculptures dans la pierre, des vestiges qui témoignent d'une vie nomade du même niveau que celui connu en Europe à la même époque. Comme ailleurs dans le monde, les datations des premières traces de l'homme sont à revoir à la hausse. Les méthodes de datations s'affinent et se complètent. Ce sont les Paléo-Indiens, et plus particulièrement le fameux « Homme de Tepexpan », le premier Mexicain. On estime qu'il a - 8000 ans. Il symbolise à lui seul la prospérité future de cette région de l'Anahuac qui verra naître les grandes cités de Cuicuilco, puis de Tlaxcala et de Tenochtiltlán.

Le crâne de l'Homme de Tepexpan
Le crâne de l'Homme de Tepexpan
Actuellement au Smithsonian Institute

Entre -5200 et -3400 avant J.-C., on assiste à la sédentarisation des premières communautés dans le centre du Mexique. Les premiers villages apparaissent et on y retrouve beaucoup de tessons de poteries. Ces poteries, qui servent à stocker et à cuisiner, sont liées à la maîtrise de l'agriculture et, ici, du maïs. Cela suppose une langue, une organisation sociale, une forme de pouvoir... Influences d'autres continents ou génie local, on ne découvrira jamais le détail de chaque invention mais ici aussi le miracle de la civilisation se produit comme il s'était produit quelques centaines d'années auparavant au Moyen-Orient. Peu à peu émergent des pôles importants comme celui de la culture dite de « Tehuacan », une communauté reposant sur la culture, et le culte, du maïs et essentiellement présente dans les sud-est du pays. La première véritable civilisation apparaît vers -2400 le long du Golfe du Mexique, dans l'actuel état de Veracruz. Ce sont les Olmèques qui les premiers laissent un souvenir tangible de leur culture et de leur art de vivre, à San Lorenzo ou Très Zapotes. Cette civilisation dont on ignore encore beaucoup de choses arrivera à son apogée vers l'an -1000.

Peinture de l'Homme-Oiseau...
« Homme-Oiseau » - Cacaxtla, VI-VIIe siècle

Vers -500, près de Mexico, on commence à bâtir les premières pyramides monumentales, de forme ronde, pour le culte des dieux, et notamment en l'honneur de Huehueteotl, le « vieux dieu du Feu ». Cela suppose une population nombreuse et organisée. On pratique l'art de la poterie et du bijou (jade et obsidienne). Les villages sont devenus des vraies cités, avec leur quartiers marchands, leurs zones résidentielles, enceintes religieuses et royales... Un de ces sites fondateurs, celui de la cité de Cuicuilco et la fameuse pyramide, reste encore entourée de mystère même si on montrer qu'il a été très actif entre 700 av. J.-C. et -150 apr. J.-C.. Les spécialistes admettent que c'est là le premier des grands monuments de l'Amérique centrale. Pyramide de forme circulaire, elle mesurait tout de même 17 mètres de haut et son diamètre est estimé à 115 mètres environ. On sait que de grands escaliers permettaient d'accéder au sommet du temple où se trouvait une statue du dieu Huehueteotl. Des traces d'habitations de forme rectangulaires ont été retrouvées tout autour d'elle. On se perd en conjectures sur la date de sa fondation...

La pyramide de Cuicuilco près de Mexico
La pyramide de Cuicuilco près de Mexico
Photo de Felipe Huerta

Vers -500 ou -300, alors que cette cité tentait de régner sur la région, le Mont Ajusco, un sommet volcanique, entra soudain en activité. Lors de cette violente secousse tellurique, une faille se créa près du volcan Xitle qui laissa échapper un torrent de lave qui se dirigea vers la cité de Coplico, puis descendit sur Cuicuilco. Inexorablement, la cité fut ensevelie par la coulée (que l'on peut toujours voir et que l'on nomme « Le Pedregal »). A cette époque où la cité était à son apogée (et sa superficie estimée à plus de 100 km²)les Cuicuilcans étaient assez puissants pour disputer aux habitants de Teotihuacán la maîtrise politique et économique de la vallée de Mexico mais cette catastrophe mit fin à leur ambition. L'histoire est ainsi faite... Teotihuacán pourra alors devenir le foyer culturel et politique de la région. Les premières fouilles commencèrent par l'américain Byron Cummings en 1922. Aujourd'hui, englobée dans Mexico, on peut voir cette pyramide de Cuicuilco, restaurée, qui se trouve aujourd'hui dans le quartier ultra-moderne de Perisur. (On assiste toujours aujourd'hui au Mexique à de tel épisode, ainsi en 1943, ce fut le volcan Paricutín ou en décembre 2000 pour le Popocatépetl).

 


« Les Olmèques et les cultures du golfe du Mexique » - Du 9 octobre 2020 au 25 juillet 2021 au Musée du quai Branly de Paris

A ne pas manquer actuellement !

« Les Olmèques et les cultures du golfe du Mexique »

C'est avec plaisir que je vous invite à découvrir la nouvelle exposition consacrée aux Olmèques proposée par le Musée du Quai Branly à Paris ! Moins connus que les Aztèques et les Mayas du Mexique, il s'agit cependant de la première grande civilisation d'Amérique centrale ayant largement influencée les cultures qui lui ont succédé...

Plein phare sur la civilisation olmèque et le monde méconnu des cultures précolombiennes du golfe du Mexique. Une plongée fascinante à travers plus de trois millénaires d’histoire, d’échanges et de traditions artistiques.

L’exposition présentée au musée du quai Branly – Jacques Chirac met en lumière la richesse de la culture olmèque et sa diffusion dans le temps (1600 av. è.c. jusqu’à 100 ap. è.c) et l’espace. En tout, plus de trois cents pièces, dont certaines sont montrées pour la première fois hors du Mexique, dévoilent l’immense diversité du monde précolombien des cultures du Golfe, une dynamique pluriculturelle qui se déploie à travers une multitude de traditions artistiques, croyances et rites, langages, et dans un tissu complexe de relations politiques et économiques.

L’exposition est organisée en collaboration avec la Secretaría de Cultura du Mexique et l’Instituto Nacional de Antropología e Historia (INAH).

Du 9 octobre 2020 au 25 juillet 2021

Musée du quai Branly / Jacques Chirac
Quai Branly 75007 - Paris 7
Tarifs : 12 € / 9 €

Plus d'infos sur l'exposition...


Pour en savoir plus sur les autres civilisations précolombiennes

www.thehistoryblog.com/archives/25408 (en.)

« Le Peuplement de l'Amérique »

« L'histoire du Mexique »

« Les Olmèques »

« La culture de Teotihuacán »

« Les Chichimèques »

« Les Mixtèques »

« Les Toltèques »

« Les Totonaques »

« Les Zapotèques »

« Les Mayas »

« Les Aztèques »

Accueil
Index