Decouverte du Mexique

Recettes Mexicaines

 

N'oublions pas que le Mexique nous a permis de découvrir de délicieuses choses...

Le chocolat, le café, la pomme de terre, l'ananas, la tomate, la dinde,... , et le tabac !

 

« Le Chocolat Aztèque »

Voici la formule secrète du « chocolat aztèque » rapportée par Cortès en 1528 de l'Empire aztèque qu'il venait de défaire :

« 700 grammes de Cacao, 750 g de sucre blanc, 2 onces de cannelle, 15 grains de poivre du Mexique, 15 g de clou de girofle, 3 gousses de vanille, 1 poignée de graines d'anis, quelques noisettes, du musc, de l'ambre gris et de l'eau de fleur d'oranger... »

Il faut fouetter le tout dans un moulinet qui doit le faire mousser jusqu'au sublime...

L

es Aztèque le nommaient « Xocoátl », le Chocolat. Mais en fait, on sait que ce sont les Mayas qui l'on utilisé pour la première fois il y a plus de 2600 ans (en savoir plus...). Il dit lui même que l'empereur en consomme « pour avoir accès aux femmes » ! Le cacaoyer est même considéré comme un arbre sacré. Les Mayas consommaient ces fèves qu'il nommait « Cacu haa » et il en tiraient un breuvage : le « Chacau haa », un produit au pouvoir magique. Il a un Dieu à lui tout seul : « Ek Chuah ». Et son importance ne fait aucun doute : on enterre les morts avec près de lui quelques graines...

La nouvelle boisson traverse l'Europe en quelques années et devient la boisson préférée des riches et des esthètes. Même l'Eglise s'inquiète de ce succès car le produit vient du Nouveau Monde qui fait encore peur : « Le Chocolat sent le diable... ». Puis on redécouvre les vertus que lui prêtaient les Aztèques : « Le Chocolat réveille l'appétit, répare les maux de maternité, cause la joie et donne la force. »

On sait aujourd'hui qu'il est important de manger du Chocolat car il contient du fer, se conserve indéfiniment et surtout, IL NE FAIT PAS GROSSIR ! Et je tais la polémique sur la nouvelle législation européenne censée favoriser le consommateur...

 

Les fèves séchèes de cacao

Les fèves séchées de cacao

1 - HARICOTS ROUGES FRITS - (FRIJOLES REFRITOS)

Prenez 1/2 kg de haricots rouges et faisez-les tremper pendant plusieurs heures en changeant l'eau deux à trois fois.

Faites cuire les haricots rouges dans de l'eau salée avec deux oignons, une gousse d'ail et un bouquet garni.

Laissez cuire environ une heure.

Faites ensuite égoutter les haricots mais conservez le jus recueilli, il servira plus tard.

Faites revenir dans une poêle 4 cuillerées à soupe d'huile d'arachide.

Y faire dorer un oignon haché, et ajoutez une partie des haricots.

Faire frire puis remuez.

Ajoutez un peu de bouillon et écrasez lentement les haricots à la fourchette,

Laissez cuire jusqu'à ce que vous obteniez une purée frite.

Ajoutez le reste des haricots, un peu d'huile si c'est nécessaire,

et continuez à écraser et à remuer. (ça prend un peu de temps)

Ajoutez 50 g de gruyère râpé puis éteignez le feu et couvrez pendant 5 minutes.

 

C'est près !

Les « frijole refritos » se mangent nature ou accompagnés de guacamole.

On peut aussi le servir avec du riz blanc, ce plat s'appelle alors « moros con christianos », en français, « maures et chrétiens ».

2 - LE GUACAMOLE

Pour 3 avocats : 1 tomate olivette, 1 petit piment vert, 2 branches de coriandre, 2 oignons.

Il faut couper finement le tout pour ensuite le mélanger aux avocats que vous aurez écrasés.

Ne mettez pas trop de sel car il adoucit le goût de l'avocat, et n'oubliez pas de laisser le noyaux à l'intérieur des l'avocats coupés pour ne pas qu'ils noircissent.

Vous mélangez le tout et c'est prêt.

Le guacamole est souvent servi avant le repas avec des tostadas.

La préparation des tortillas !

La préparation des tortillas...

3 - LE CHILI CON CARNE

en préparation...

4 - LE CEVICHE

 

Le ceviche est un poisson cru que l'on a fait mariner et que l'on sert en hors-d'œuvre.

Pour 500 g de poisson cru sans arête : une tasse de jus de citron vert, un piment petit vert, une gousse d'ail, un oignon frais, du sel, poivre, laurier et oregan.

Faites mariner le poisson découpé en petit dés toute la nuit dans le jus de citron, où vous avez ajouté le sel, le laurier, l'oregan et poivre.

Hachez finement le piment, l'oignon et l'ail que vous ferez tremper pendant 2 heures avant de les mélanger (sans la vinaigre) au morceaux de poisson.

Vous pouvez y rajouter de la tomates.

On peut aussi le faire en remplaçant le poisson par des crevettes ou du crabe.

Attention, car on peut évidemment épicer le ceviche à son goût, et il peut être très fort. Dans ce cas, on l'appelle le « levanta muertos », celui qui réveille les morts...

 

5 - FAJITAS AU BOEUF ET EU POULET

 

Ingrédients pour réaliser des Fajitas au bœuf et au poulet pour 4 personnes.

Vous avez besoin de deux poivrons rouges et deux verts. Trois oignons. 500 grammes de blancs de poulet, 500 grammes de bœuf (choississez le tendre). Trois gousses d'ail. Uns bière mexicaine (Sol ou Corona...). Un demi-piment vert. De la coriandre fraîche. Une pincée de cumin et d'origan. Du sel et du poivre.

Préparation de la viande :

Découpez le bœuf et le poulet crus en fines lamelles (environ un centimètre de large). Préparez la marinade en mixant un oignon, les gousses d'ail, le coriandre et l'origan, le cumin, le demi-piment et la bière. Versez cette préparation dans deux saladiers. Y laisser mariner la viande pendant quatre heures au moins.

Préparation des légumes :

Emincer deux oignons. Faites-les faire revenir dans une grande poêle et un fond d'huile. Quand ils deviennent translucides, ajouter les poivrons épépinés et au préalable découpés en fines lanières. Cuire le tout dix à quinze minutes. Salez et poivrez.

Cuisson de la viande

Quand les légumes sont cuits, au dernier moment, faire sauter la viande à feu très vif dans une seconde grande poêle avec un fond d'huile très chaude.

Servir les légumes et la viande dans une assiette. L'idéal est d'accompagner ce plat de fromage râpé (de l'emmental ou du gouda par exemple), de guacamole et de purée de haricots.

Le grand marché de Guadalajara
Photo sous Creative Commons

Le Grand Marché de Guadalajara

Je ne résiste pas à l'envie de vous faire part de cette lettre qui nous montre toute la richesse des marchés du Mexique :

« La ville possède de nombreuses places où se tiennent en permanence des marchés à ciel ouvert où tout s'achète et se vend... Des barbiers vous lavent et vous coupent les cheveux. Des marchands vous proposent à manger et à boire. Il y a des porteurs, comme en Espagne, qui sont là uniquement pour vous porter vos paquets. On y trouve en vastes quantités du bois, des braseros en terre cuite, des tapis de toutes sortes, certains pour la literie, d'autres, plus fins, pour les sièges, d'autres encore pour orner son entrée ou ses appartements. On y trouve aussi une grande variété de légumes, en particulier des oignons, des poireaux, de l'ail, du cresson et du cresson de fontaine, de la bourrache, de l'oseille, des artichauts, des salsifis. Toutes sortes de fruits, y compris des cerises et des prunes. Ils vendent du miel d'abeilles... des écheveaux de coton dans une myriade ce couleurs... Le maïs est vendu en grains et sous forme de pain... On peut acheter des petits pâtés de gibier, des tourtes de poisson, énormément de poisson, frais ou salé... Des œufs de poules, d'oies e d'autres volatiles, ainsi que des omelettes toutes prêtes. »

C'est un extrait d'une lettre d'Hernán Cortès à Charles Quint datée de 1520 où il décrit avec beaucoup de détails un marché de la ville de Tenochtitlán, la capitale aztèque. Il faut bien dire que cette description est toujours valable et que les marchés du Mexique sont toujours un plaisir pour les yeux et la panse.

 

Tenochtitlan, la vie des Aztèques - Fresque de Diego Rivera - Agrandir le tableau...

« Le Marché de Tenochtitlán » - Fresque de Diego Rivera

 

 

Nouveau ! Nueva !

http://www.saveursmexicaines.com/

Un site totalement dédié à la cuisine mexicaine :

www.saveursmexicaines.com (fr.)

« Puisque la cuisine est elle aussi un art... »

 

Pour en savoir plus sur les « Saveurs Mexicaines » :

www.marmiton.org/Recettes/Selection_texmex
http://allrecipes.fr/recettes/mexicaine-recettes
http://acfm.net/acfm/recetas/recetas1.htm

et les fameuses Tortillas !

www.pintosgrill.com/tortillas.html